Élections présidentielles
Accueil > Territoires solidaires : l’actualité des adhérents > Budgets : quand les collectivités passent en mode participatif

Budgets : quand les collectivités passent en mode participatif

par Céline Parat - le 14 décembre 2015
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

Nés à la fin des années 80 à Porto Alegre, les budgets participatifs se sont, depuis, développés. On estime qu’entre 1500 et 2500 expériences de budgets participatifs sont menées actuellement par des collectivités dans le monde. En France, si quelques premières tentatives ont fait long feu, les années 2000 ont vu la mise en place d’expériences plus pérennes, comme les budgets participatifs dans les lycées (en Poitou-Charentes ou Nord-Pas de Calais). Aujourd’hui de nombreuses villes de toutes tailles se lancent dans l’aventure.

Depuis 2009 par exemple, la ville de Firminy (Loire) consacre 9 % de son budget de travaux d’investissement au budget participatif, soit 400 000 euros répartis en 6 quartiers en fonction du nombre d’habitants.
À Paris, la démarche de budget participatif a été lancée en 2014. Autour d’une enveloppe de 20 millions d’euros, 40 000 personnes ont sélectionné 9 projets sur les 15 soumis. En 2015, 5000 projets ont été proposés par les habitants, 20 ont été retenus, et 75 millions d’euros seront consacrés à leur mise en œuvre. Sur 5 ans, le budget participatif affiche un montant de 500 millions d’euros (soit environ 5% du budget d’investissement de la ville).
À Grenoble, la démarche a été initiée en 2015. Les 164 propositions déposées ont été discutées, débattues, et sélectionnées par les habitants, réunis lors d’une rencontre participative en forme “world café”. Une rencontre qui a permis la confrontation d’idées et à certains projets de se réajuster voire de fusionner entre eux. Les 240 participants ont finalement retenu 30 projets dont la faisabilité et la fiabilité ont été analysées par les techniciens de la commune cet été. 19 ont été présentés au vote mi-septembre. Montant alloué : 800 000 euros.

Les budgets participatifs s’invitent aussi du côté de Montreuil, Metz ou Rennes.

Retrouvez également un article de la lettre du cadre à ce sujet

Mots clés lié à cet article :

s'abonner à la lettre électronique






Et si vous souhaitez recevoir la lettre papier du RTES, merci de compléter ci-dessous votre adresse postale.



RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite