Accueil > Agenda > « Communs et territoires : croisements des regards » - ChairESS Hauts-de-France - Grande-Synthe

  • le lundi 25 juin 2018 de 14:00 à 17:00 (maison de quartier du Courghain, place Abbé Pierre, 59760 Grande-Synthe)

« Communs et territoires : croisements des regards » - ChairESS Hauts-de-France - Grande-Synthe

par RTES - le 7 juin 2018
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

La ChairESS Hauts-de-France, avec le soutien de la région Hauts-de-France et de la Métropole européenne de Lille, organise la troisième séance de son cycle de rencontres sur les initiatives solidaires en communs. Le thème sera :

« Communs et territoires : croisements des regards »

Après avoir abordé les thèmes de l’entreprise, ainsi que des reconfigurations du travail et de la protection sociale, sous l’angle des communs, nous souhaitons désormais travailler collectivement sur les liens entre communs et territoire. A cet effet, notre séminaire s’ancrera dans le contexte de la commune de Grande-Synthe : face à des problématiques urbaines et sociales fortes, il s’agit de voir en quoi ce que les acteurs construisent pourrait se rattacher au « commun », au prisme de leur dimension territoriale.

Contre toutes ces conceptions qui tendent à « réifier » le commun, à le transformer en une chose qui préexisterait aux pratiques, Pierre Dardot et Christian Laval affirment le lien irréductible du commun et de la praxis : « c’est seulement l’activité pratique des hommes qui peut rendre des choses communes » (p. 49) (Sauvêtre, 2014). Dans nos recherches, les communs ne sont pas considérés comme des faits autoproclamés, mais plutôt sous l’angle d’une certaine manière de « faire en commun » s’appuyant sur des pratiques et des usages. Analyser le territoire par les communs, c’est s’intéresser aux dynamiques d’acteurs qui le construisent : peut-on identifier des traits propres aux communs dans les configurations que nous identifions au sein du champ de l’ESS ? Comment les communs construisent-ils des alternatives systémiques qui façonnent les réalités spatiales ?

Comment les communs permettent-ils à des individus de développer des usages ? Comment par le commun, les individus se familiarisent avec l’espace, de développer des attachements, des appartenances ? Dans quels contextes les individus qui y prennent part peuvent-ils s’en sentir « dépossédés » ? Dans cette étude des rapports de propriété des communs, il s’agit également « d’interroger les rapports à l’espace non seulement comme support et enjeu des rapports sociaux, mais aussi comme une ressource ou un capital inégalement distribué » (Ripoll et Veschambre, 2005). Nous interrogeons les communs comme un capital social territorialisé, qui pose la question de son appropriation.

Un commun s’ancre dans un contexte spatial et temporel donné : aux espaces de déploiement des pratiques du commun se superposent les maillages partenariaux, les territoires administratifs et les espaces de projets. Et enfin, le commun s’ancre dans des espaces vécus, sensibles aux représentations individuelles et collectives : il naît d’histoires, de trajectoires sociales et spatiales, d’expériences (d’expérimentations !), de parcours d’individus-acteurs. L’idée est d’entendre acteurs et chercheurs, sur la manière dont nos pratiques façonnent les territoires (Di Méo 1998 ; Frémont, Chevalier, Hérin, and Renard 1984 ; Raffestin 1986) et pourraient caractériser spatialement des manières de "faire commun".

Contributions de :

- Hervé Defalvard, chaire ESS université Marne-la-Vallée, sur le « translocalisme des communs ».

- Jean-Christophe Lipovac, mairie de Grande-Synthe et Camille Frazzetta, BGE Flandre Création, sur le projet d’accompagnement à la création d’activités entrepreneuriales solidaires et écologiques.

La séance se tiendra de 14h00 à 17h00 à la maison de quartier du Courghain, place Abbé Pierre, 59760 Grande-Synthe. Un accueil café est prévu à partir de 13H30. Ce séminaire est ouvert à toutes personnes, acteurs, chercheurs, étudiants, représentants des collectivités publiques… intéressé.e.s par les questions relatives à l’économie sociale et solidaire, aux dynamiques territoriales et aux communs.

Entrée libre et gratuite - Covoiturage possible à partir de Lille (le signaler lors de l’inscription)

Inscriptions : Amélie Lefebvre-Chombart, postdoctorante ChairESS,

amelie.lefebvre@chairess.org _ 03 20 12 54 39 _ http://chairess.org

s'abonner à la lettre électronique






Et si vous souhaitez recevoir la lettre papier du RTES, merci de compléter ci-dessous votre adresse postale.



RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite