Accueil > Le RTES > Actualités du réseau > "Des contributions portées par l’économie sociale et solidaire pour éviter que la planète ne brûle !" - Un édito de Christiane Bouchart

"Des contributions portées par l’économie sociale et solidaire pour éviter que la planète ne brûle !" - Un édito de Christiane Bouchart

par Céline Parat - le 14 décembre 2015
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

"Je ne peux démarrer cet édito sans une pensée pour toutes les personnes disparues ou frappées par les attentats de Paris, renforçons individuellement et collectivement notre volonté de Paix, de dialogue et de fraternité."

"Ca y est, nous y sommes, la Planète échange en direct à la COP 21 à Paris. Il n’y a jamais eu autant de mobilisation internationale, c’est vrai que c’est de la survie de l’espèce humaine dont on parle aujourd’hui et qu’il y a urgence. 196 chefs d’État ensemble c’est inédit, ils n’étaient que 15 à Kyoto en 1997.15 pays les plus riches de la planète émettent plus de 75% des gaz à effets de serre, ils ont donc une responsabilité historique et doivent travailler avec les pays émergents. Des accords existent sur les mots (et les maux) mais pas encore sur les actes. Alors nous disons osons agir !

Quelques soient les analyses des résultats de ce moment important, les dynamiques engagées sur les territoires par les collectivités locales et la société civile n’ont jamais été aussi fortes et se poursuivront. Les collectivités locales aux travers des PCET (plans Climat Énergie Territoriaux ) s’engagent dans une refonte de leur modèle énergétique, dans l’adaptation au changement climatique, et plus globalement dans une autre vision de l’aménagement du territoire. Cette approche globale vise au-delà de la réduction des consommations et du développement des énergies renouvelables à agir à la source des besoins énergétiques et des émissions de gaz à effets de serre.

Les acteurs de l’économie sociale et solidaire, s’appuyant sur les politiques locales de développement endogène des territoires ont des réponses à apporter en matière de nouveaux modèles de production, de consommation et d’échange coopératif. L’économie circulaire et l’économie de la fonctionnalité sont aussi des réponses, à dimension citoyenne favorisant la transition écologique.

Alors développons ces initiatives afin qu’elles ne soient plus émergentes mais de vrais moteurs d’une économie durable créatrice de richesses et d’emplois !"

Christiane Bouchart, présidente du RTES


Sur les même sujets, retrouvez :
- la campagne lancée dans le cadre d’un programme sur la transition énergétique citoyenne porté par le Labo de l’ESS,
- "Sans l’économie sociale et solidaire, pas d’avenir pour la COP21 !", une tribune de Thierry Jeantet, Président des Rencontres du Mont-Blanc

Mots clés lié à cet article :

s'abonner à la lettre électronique






Et si vous souhaitez recevoir la lettre papier du RTES, merci de compléter ci-dessous votre adresse postale.



RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite