La lettre papier sur l'accès au foncier des acteurs de l'ESS
Accueil > Territoires solidaires : l’actualité des adhérents > Grand Est : nouvelle étape dans la structuration de la politique ESS de la Région

Grand Est : nouvelle étape dans la structuration de la politique ESS de la Région

par Martin Besnier - le 10 novembre 2017
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

Après le vote des dispositifs ESS inscrits dans le SRDEII en juin dernier, Le Conseil régional de Grand Est a adopté lors de sa session d’octobre 2017 un rapport actant son partenariat avec la CRESS Grand Est, dans le cadre d’une convention pluriannuelle, tandis que les 13 premiers projets relevant de l’AMI "initiatives territoriales" ont été retenus.

Ces 13 projets collectifs innovants et structurants sur les territoires seront soutenus par la Région Grand Est pour un montant global de 408 040 €. Une nouvelle session composée de 15 dossiers est à l’étude, la prochaine date de dépôt de dossier étant fixée au 15 janvier 2018.

Présentation synthétique des 13 projets retenus :

- Le projet porté par le syndicat mixte du Nord Haute Marne pour la mise en réseau et accompagnement d’une économie de proximité par l’alimentation locale, permettant aux producteurs de créer et de développer leurs offres de produits en vue de les commercialiser et de répondre à une demande croissante des consommateurs. Ce projet alimentaire territorial doit permettre la structuration d’une filière en circuit court.

- Le PTCE CIS-DT 52 à Bar-le-Duc-Saint-Dizier - structuration d’une filière de valorisation des Déchets Inertes Banals (DIB) Grand Est, dans le cadre du Pôle territorial de coopération économique labellisé CIS DT 52, permettant la création sur les territoires de plateformes de collecte et de traitement des DIB via des SCIC permettant de salarier des personnes en parcours d’insertion. Potentiel d’essaimage après structuration d’un modèle organisationnel et économique.

- Le GES COOPELIS à Charleville Mézières, projet de Groupement d’Intérêt Économique spécialisé dans la filière de construction bois, permettant d’associer dans une démarche territoriale entreprises "classiques" et structures de l’ESS, en vue de fournir une offre de conception et de mise en œuvre de bâtiments (particuliers, collectivités) favorisant l’intégration du bois.

- La projet de la ligue de l’enseignement des Ardennes pour soutenir la filière bio locale et développer l’éducation à l’environnement sur le territoire de la Thiérache Ardennaise (zone de revitalisation rurale), par le développement de circuits courts, en structurant un réseau de producteurs locaux, et en développant l’emploi en insertion dans le domaine du maraichage.

- L’association Pôle Eco’ter à Epinal- démarche de coopération et de mutualisation territoriale dans le domaine de l’économie circulaire permettant de réduire la production de déchets, de valoriser les ressources et promouvoir l’éducation à l’environnement, notamment par la création d’activités permettant d’employer des personnes en parcours d’insertion.

- L’expérimentation Territoire zéro chômeur de longue durée du territoire de Colombey-les-Belles et du Sud Toulois.- structurer et organiser l’expérimentation labellisée "Territoire zéro chômeur de longue durée", permettant la création d’activités nouvelles sur le territoire et la création d’emplois non délocalisables, favorisant la mise à l’emploi de chômeurs de longue durée. Objectif visé 280 personnes recrutées en CDI sur 5 ans.

- Le projet de la fédération départementale 54 de Familles rurales pour la mobilité solidaire - apporter un accompagnement technique aux initiatives locales et départementales relatives à la mobilité en milieu rural, grâce à un réseau de conducteurs bénévoles pour un public fragile et isolé. Projet potentiellement essaimable à d’autres territoires après structuration du modèle et des outils.

- Le projet Inkluster de la SCIC Soli’vers à Selestat - faciliter l’accès à l’emploi aux publics à besoins spécifiques dans les métiers de proximité et de l’économie circulaire, mise en place d’un écosystème de soutien à la construction d’offres de formation.

- Le projet de maison citoyenne - réhabilitation (éco-quartier - territoire à énergie positive) par les citoyens et pour les citoyens d’une maison de caractère à colombages, pour y créer un tiers lieu démonstrateur de la transition énergétique et citoyenne, porté par l’association éco-quartiers à Strasbourg.

- Le PTCE FE2I à Florange - structuration du Pôle territorial de coopération économique labellisé, FE2I, visant à la création d’activités économiques nouvelles et d’emplois dans le domaine de l’écologie industrielle. Ce groupement d’acteurs locaux, inscrits dans une dynamique d’innovation sociale et technologique, doit désormais structurer le PTCE sous une nouvelle gouvernance (SCIC) pour permettre le changement d’échelle nécessaire à une nouvelle étape dans son développement.

- Le projet AROMA porté par Eco Trans Faire à Thionville - Approvisionnement Régional Organisé pour une Meilleure Alimentation : organisation d’approvisionnement en produits alimentaires locaux des restaurations hors domicile transfrontalières (Territoire Grande Région), afin de permettre de répondre aux besoins identifiés des professionnels et consommateurs pour une alimentation locale de qualité.

- La création d’une ressourcerie en matériel informatique et besoins numériques à Thionville et son agglomération porté par le Centre Le Lierre, dans une logique d’économie circulaire et afin de permettre l’accès aux outils informatiques à des publics fragiles (reconditionnement du matériel, mise à disposition, formation). Action en faveur de la réduction de la fracture numérique.

- Le développement d’une activité de conseils et prestations pour la gestion écologique des espaces par l’association La Gare (Groupement des Acteurs Ruraux en Ecoactivités), afin de faire émerger des solutions écologiques locales, notamment travail sur les alternatives aux produits phytosanitaires, réintroduction de la biodiversité, préservation paysagère, valorisation du petit patrimoine communal.

Concernant l’appel à projets "Fabriques à projets d’utilité sociale", les projets sélectionnés seront proposés au vote lors de la commission permanente de novembre 2017.


Par ailleurs, retrouvez le rapport actant le partenariat entre la région Grand Est et la CRESS Grand Est dans notre espace adhérents.

Contact :

Catherine Zuber, conseillère déléguée à l’ESS et à la vie associative au Conseil régional de Grand Est.

Aurélie Marand, responsable du service ESS & Vie Associative - Aurelie.Marand@grandest.fr.

Mots clés lié à cet article :

s'abonner à la lettre électronique






Et si vous souhaitez recevoir la lettre papier du RTES, merci de compléter ci-dessous votre adresse postale.



Agenda

RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite