Accueil > En Bref : l’actualité de l’ESS > La coopérative Tiers Lieux publie un rapport à l’usage des collectivités sur le développement des tiers-lieux

La coopérative Tiers Lieux publie un rapport à l’usage des collectivités sur le développement des tiers-lieux

par Martin Besnier - le 7 mars 2018
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

Ce rapport de la coopérative Tiers Lieux vise à synthétiser les bonnes et moins bonnes pratiques rencontrées depuis 2011 sur le territoire de la Nouvelle Aquitaine et offrir ainsi des repères aux techniciens et élus de collectivités. Il a été réalisé dans le cadre d’un marché public de la Région Nouvelle-Aquitaine « Assistance à l’amélioration de la performance de l’action régionale en faveur des tiers-lieux ».

La Coopérative Tiers Lieux est née d’un collectif constitué de créateurs et animateurs de tiers-lieux qui se sont réunis pour partager leurs expériences avec d’autres porteurs de projets et pour faire connaître ces nouvelles organisations du travail. Cette SCIC est à la fois composée de tiers-lieux, de coopératives d’activités et d’emploi, d’organismes de formation, de médiation scientifique, de réseau jeunesse et de structures culturelles et en même temps née sous l’impulsion institutionnelle.

Ce rapport rappelle que sur les 154 tiers-lieux recensés en Nouvelle-Aquitaine en juillet 2016, environ 50% étaient soutenus par la Région (anciennes et nouvelle) démontrant ainsi l’intérêt de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) en faveur du maillage des territoires en tiers-lieux. Cet AMI est ouvert en continu du 1er janvier 2017 au 1er octobre 2018.

Il a été l’un des premiers dispositifs harmonisé en 2016 au moment de la fusion des Régions. Aujourd’hui, avec 212 tiers-lieux au dernier comptage 2018, et un objectif politique affiché de 300 tiers-lieux en 2020, chaque néo-aquitain doit pouvoir trouver une solution de travail à distance, des propositions de collaboration et de partage avec d’autres, un lieu d’émancipation pluridisciplinaire à proximité de chez lui.

Quasi-inexistant en 2010, en croissance d’année en année, les tiers-lieux sont devenus un vrai sujet au sein des politiques publiques. Nombre de collectivités, à l’instar de la Région Nouvelle-Aquitaine, ont inscrit le développement des tiers-lieux dans leurs politiques publiques, notamment pour répondre au besoin de revitalisation des zones rurales, centre-bourgs et périphéries.

La relation tiers-lieu et collectivité locale est variable d’un territoire à l’autre. Les porteurs de projets de tiers-lieux identifient parfois mal les compétences, les interlocuteurs et les actions des collectivités locales.

Téléchargez le "Rapport tiers-lieux à l’usage des collectivités - Comment faciliter le développement des tiers-lieux dans vos territoires ?".


Pour rappel, le RTES a organisé le 9 décembre 2016, une journée de formation intitulée : "Lieux partagés, lieux mutualisés, tiers-lieux : quel rôle des collectivités locales ?", et publié une lettre papier "coworking et tiers-lieux" ainsi que des fiches Déniché pour vous d’exemples de lieux partagés tels que Locaux Motiv’ ou l’ESSPACE.

Documents joints

  • Document (PDF - 10.1 Mo)

Mots clés lié à cet article :

s'abonner à la lettre électronique






Et si vous souhaitez recevoir la lettre papier du RTES, merci de compléter ci-dessous votre adresse postale.



RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite