Accueil > Journées d’échanges et de débats > Premier retour sur la journée "collectivités & monnaies locales complémentaires" à Strasbourg le 23 mai

Premier retour sur la journée "collectivités & monnaies locales complémentaires" à Strasbourg le 23 mai

par Martin Besnier - le 29 mai 2018
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

Cette rencontre coorganisée par le RTES, le Mouvement SOL et Coreum, a été accueillie par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg et réuni plus de 80 participants.

Retrouvez dès à présent plusieurs documents :

- la lettre ouverte des élus locaux pour un usage actif des monnaies locales par les collectivités !

- La fiche de la Direction Générale des Finances Publiques relative à la possibilité d’utilisation des titres de monnaie locale complémentaire (2015).

- Le baromètre 2017 du Mouvement SOL.

- Reportage de France 3 Alsace sur les Monnaies Locales Complémentaires.

Rencontre "collectivités & MLC"

Christiane Bouchart, présidente du RTES, est revenue lors de son intervention introductive, sur le chemin parcouru ces dernières années :

" les MLC étaient encore très largement perçues il y a peu comme marginales et anecdotiques. Nous n’étions qu’une poignée d’élus à soutenir les 1ères expérimentations il y a une quinzaine d’années, dans des conditions parfois difficiles. Aujourd’hui, des collectivités de plus en plus nombreuses accompagnent ces initiatives, et sont même parfois à l’origine de la création [...]

Le développement de ces nouvelles formes d’échanges est d’ailleurs un phénomène mondial qui s’est accéléré à la faveur des crises financières dont la plus importante celle des subprimes de 2008, suivies par celles des dettes souveraines en 2009-2010 ou encore celle de la Grèce. [...]

On compte plus de 5000 initiatives monétaires à travers le monde et il ne s’agit pas d’un effet de mode puisque le WIR créé durant la crise de 1929 existe toujours.

Aujourd’hui en France des initiatives se développent, plus de 45 monnaies locales sont en circulation, je ne vais pas les citer toutes car je vais en oublier mais seulement ici le Stuck sur ce territoire, et elles agissent sur des territoires de tailles différentes départementales voire régionales." .

Elle a présenté ensuite les principaux intérêts d’une monnaie locale complémentaire, à savoir :
- favoriser les échanges entre acteurs économiques et avec les citoyens,
- promouvoir des démarches locales,
- être un instrument de la démocratie locale,
- être partie prenante d’une politique publique locale.

Retrouvez l’intégralité de l’intervention de Christiane Bouchart.


Retrouvez notre article sur le contentieux entre la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques et la Ville de Bayonne. Les deux parties ont trouvé un accord le 2 juin 2018, permettant à la mairie de Bayonne d’utiliser l’Eusko pour certaines dépenses (indemnités d’élu, subvention à une association ou facture d’une entreprise), via l’association Euskal Moneta.

Retrouvez également les vidéos du MOOC "Monnaies complémentaires, un nouvel outil au service des territoires" de l’Institut Veblen et du CNFPT.

Documents joints

  • Fiche DGFP (PDF - 145.7 ko)
  • Intervention C Bouchart (PDF - 59 ko)

Mots clés lié à cet article :

s'abonner à la lettre électronique






Et si vous souhaitez recevoir la lettre papier du RTES, merci de compléter ci-dessous votre adresse postale.



RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite