Si les exemples de territoires qui se sont appuyés sur l’ESS pour se redynamiser sont nombreux, il semble ne pas avoir à ce jour de démarche nationale permettant de connaître et caractériser la place de l’ESS en milieu rural, afin de renforcer ce lien entre ESS et territoires ruraux, ainsi que les conditions de son réel rôle de catalyseur de développement local, économique et social, au-delà d’une vision parfois un peu incantatoire.

Plus particulièrement les objectifs de ce projet sont de : • Identifier et valoriser l’apport de l’ESS dans les territoires ruraux afin de promouvoir cette économie comme une solution durable pour les collectivités locales rurales. Une attention particulière sera portée à des thématiques pour lesquelles l’approche de l’ESS parait particulièrement pertinente, telles que l’alimentation, la mobilité et l’habitat durables, l’économie circulaire, la transition énergétique citoyenne, le bien-vieillir, ou encore les tiers-lieux. • Outiller les différents acteurs (réseaux associatifs de développement rural, collectivités locales et notamment départements et intercommunalités, réseaux d’accompagnement et de formation, ...) sur les ressources et apports possibles de l’ESS, et sensibiliser les réseaux d’acteurs de l’ESS aux spécificités et potentialités de l’ESS en milieu rural ; • Renforcer les coopérations entre acteurs de l’ESS et collectivités rurales, et entre collectivités, afin de créer des écosystèmes territoriaux favorisant l’émergence et la consolidation de dynamiques et d’initiatives de l’ESS dans les territoires ruraux ; • Appréhender le rôle du FEADER et des fonds européens, notamment dans les GAL en faveur de l’ESS et les conditions d’une plus grande efficacité de leur mobilisation • Faire des préconisations pour une meilleure prise en compte de l’ESS dans les outils de contractualisation en particulier ceux dédiés aux territoires ruraux, et les programmes opérationnels des fonds européens, fonds structurels notamment.

Le projet, qui mobilise de nombreux partenaires (dont les départements d’Ille et Vilaine et de Meurthe et Moselle, l’ANPP, les CRESS de Bretagne et AURA, la Fncuma, et les réseaux ruraux du Grand Est et de Rhône Alpes), est en cours d’instruction. Réponse attendue en juin.

Accueil > Agenda > Séminaire "Re-inventer l’investissement social" - Paris

  • du vendredi 23 février 2018 à partir de 14H30 au samedi 24 février 2018 jusqu'à 13H00 (Cité des sciences et de l'industrie - 30, avenue Corentin-Cariou - 75019 Paris. Métro ligne 7, Porte de la Villette Tram ligne T3B, Porte de la Villette)

Séminaire "Re-inventer l’investissement social" - Paris

par Martin Besnier - le 15 février 2018
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

Les membres du programme RE-InVEST, l’IRD, le GRDR et la Cité des Métiers, avec le soutien de l’Union Européenne, vous invitent à deux rencontres pour débattre des enjeux autour de « l’investissement social ».

Deux séminaires ouverts au public et aux professionnels :

- Vendredi 23 février 2018 - 14h30, Quelle place et définition dans les politiques publiques ?

- Samedi 24 février 2018 - 9h30, Une recherche action participative, l’approche par les droits et les capacités

RE-InVEST est un projet visant à faire travailler ensemble des associations de la société civile européenne, engagées dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, avec des universitaires voulant approfondir et renouveler la politique sociale européenne - http://www.re-invest.eu/.

Le projet Re-Invest étudie l’application de « l’investissement social » dans le champ de la protection sociale et de politiques relatives au marché de l’emploi et aux services sociaux. En même temps, Re-Invest interroge ce concept « d’investissement social ».

Que signifie-t-il réellement ? Constitue-t-il une forme simplifiée de marchandisation des services sociaux et de l’investissement public ? Est-ce une manière de confiner les personnes au sein de la sphère économique ? Re-Invest ouvre le débat autour du concept dans une perspective de capacité et à travers une approche s’appuyant sur les droits humains.

Programme complet.

Inscriptions.

Contact :

Rafaël RICARDOU, GRDR, rafael.ricardou@grdr.org

Documents joints

  • Programme (PDF - 774.3 ko)
s'abonner à la lettre électronique






Et si vous souhaitez recevoir la lettre papier du RTES, merci de compléter ci-dessous votre adresse postale.



RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite