Élections présidentielles
Accueil > En Bref : l’actualité de l’ESS > Une Agence nationale pour accompagner la création d’entreprises dans les territoires prioritaires

Une Agence nationale pour accompagner la création d’entreprises dans les territoires prioritaires

par alfederici - le 9 novembre 2015
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

Le président de la République a annoncé le 20 octobre, le lancement de l’Agence baptisée « France Entrepreneur » dont l’objectif est de favoriser le développement économique dans les territoires les plus en difficulté (quartiers prioritaires de la politique de la ville et zones de revitalisation rurale). Il s’agira d’une "structure nationale légère, d’une trentaine de personnes, qui mettra en réseau des organisations existantes", qui s’appuiera sur l’Agence pour la création d’entreprises.

Trois priorités pour cette nouvelle agence ont ainsi été définies :
- Favoriser les créations d’entreprises plus pérennes et créatrices d’emploi. L’objectif est de lutter contre le taux très élevé d’échec. Trop d’entrepreneurs abandonnent aujourd’hui leur activité parce qu’ils ne trouvent pas les ressources nécessaires pour l’inscrire dans la durée.
- Aider au développement des très petites entreprises (TPE) et des petites et moyennes entreprises (PME) qui créent de l’emploi. Une large partie des entreprises créées dans les territoires fragiles sont le fruit du travail d’auto-entrepreneurs qui peinent à passer le cap de la première embauche. Embaucher, gérer les ressources humaines, ne fait pas toujours partie des compétences d’un créateur d’entreprise. Là encore, un accompagnement sur le long terme se révèle indispensable.
- Innover au service des territoires fragiles. Parmi les 1ères actions : "Dès février 2016, l’agence lancera un appel à projets pour financer des formations numériques".

Au-delà de l’amorçage des entreprises, l’agence a en effet comme objectif prioritaire d’« accompagner les entreprises tout au long du développement, pas simplement au moment de la création, mais là où se font les choix, l’investissement, l’embauche, l’exportation », a insisté le chef de l’Etat, reprenant là aussi une des idées fortes du rapport co-rédigé par Marie-Guite Dufay et l’entrepreneur Abderzak Sifer. Car là réside un paradoxe : si ces territoires “fragiles” voient naître deux fois plus d’entreprises que la moyenne nationale, ils connaissent aussi deux fois plus d’échecs après trois ans d’activité, d’après les éléments communiqués. La principale cause est le manque d’accompagnement des créateurs dans ces territoires. En effet, seules 3 à 4% des créations d’entreprises sont accompagnées au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville contre 10 à 30% au niveau national.
« L’Agence va mutualiser, fédérer les moyens de l’Etat, de la Caisse des dépôts », a précisé François Hollande, l’Etat et la CDC co-détenant l’agence à parité. Et visera davantage à mutualiser les moyens existants qu’à créer une superstructure puisqu’elle « demandera à tous les grands réseaux qui soutiennent la création d’entreprise – l’Adie, les boutiques de gestion, France active, Initiatives France, le réseau Entreprendre, de travailler ensemble ».

Ce nouvel outil, qui s’appuiera sur les structures déjà existantes, se déploiera progressivement à partir de janvier 2016, et a vocation à devenir un partenaire privilégié pour les régions en charge, désormais, des compétences économiques.
La présidence de cette agence sera assurée par Mohed Altrad, président du groupe Altrad. Une des spécificités de l’agence est en effet sa gouvernance, pensée de manière à mettre les entrepreneurs au cœur du processus, notamment en les intégrant aux comités d’orientation stratégique régionaux.

France Entrepreneur, qui fusionnera avec l’Agence pour la création d’entreprises (APCE), sera dotée d’une enveloppe de 110 millions d’euros. 60 M€ de crédits en intervention, et 50 M€ débloqués au titre du programme d’investissement d’avenir pour lui permettre d’investir en fonds propres.


http://www.courrierdesmaires.fr/554...

http://www.elysee.fr/actualites/art...

RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite