Accueil > Territoires solidaires : l’actualité des adhérents > Baluchon – la transition alimentaire au service des quartiers prioritaires

Baluchon – la transition alimentaire au service des quartiers prioritaires

par Martin Besnier - le 15 mai 2018
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

Basée en Seine-Saint-Denis, Baluchon regroupe plusieurs entreprises sociales autour de la transition alimentaire. Entretien avec François Dechy, son président-fondateur.

Pouvez-vous nous présenter l’activité de Baluchon en quelques mots ?

Baluchon est une entreprise sociale qui a démarré son activité en Seine Saint-Denis en 2014 avec l’idée de développer un service de restauration-traiteur innovant élaboré à partir de produits frais et locaux. Suite au développement de notre entreprise, nous avons également une activité d’appui à l’émergence d’entreprises sociales dans notre écosystème.

Nous sommes nés de l’association À table citoyens ! créée en 2012 et aujourd’hui Baluchon forme un écosystème d’entreprises sociales, qui saisit les opportunités de la transition alimentaire pour créer des emplois et du développement économique dans des territoires périphériques.

L’écosystème Baluchon :

- l’association « À table citoyens ! », fondatrice de Baluchon, se donne pour objet de favoriser l’accès de tous à une alimentation saine, avec des missions d’éducation populaire et d’accompagnement de porteurs de projets d’ESS.
- Baluchon Restauration, entreprise d’insertion et traiteur accompagnant 43 personnes en CDDI en 2017.
- Baluchon Conseil, pour l’appui à l’émergence d’entreprises sociales autour de la transition alimentaire.
- Les entreprises incubées par Baluchon :

• Depuis 2015, la SCIC Paysan Urbain, une ferme urbaine installée à Romainville et spécialisée dans la production et la commercialisation de micro-pousses, tout en développant des activités de sensibilisation.

• Depuis 2016, Re-Belle, confectionnant des confitures à partir de fruits écartés de la grande distribution.

• Depuis 2017, la Maison Montreau, tiers-lieu autour du tourisme et de l’alimentation basé à Montreuil.

atelier Re Belle

Quels liens développez-vous avec les collectivités territoriales, tant dans le cadre de leurs politiques publiques qu’au niveau de leur stratégies de développement territorial ?

Baluchon est une entreprise au modèle économique viable, basé à 90 % sur la vente de ses prestations. Cependant, l’ancrage territorial fait partie de notre ADN, et on estime que l’alliance avec des entreprises classiques et des collectivités locales permet d’avoir un développement inclusif, rapide et efficace.

Nous avons la chance en Seine Saint-Denis, que ce soit au niveau de la Ville de Romainville, d’autres communes, d’Est Ensemble, ou du Conseil départemental, d’avoir des élus engagés qui intègrent l’ESS comme un des éléments forts de leur stratégie de développement territorial. Dès lors que l’on a des élus qui considèrent l’ESS à sa juste place, pas simplement comme une économie de réparation mais comme un levier de développement et de cohésion du territoire, cela multiplie les occasions de collaborer ensemble.

Par exemple, la Ville de Romainville nous a permis d’installer le laboratoire de notre activité de restauration en donnant une seconde vie à leur ancienne cuisine centrale. Implanté dans un quartier prioritaire qui venait de bénéficier d’un programme de rénovation urbaine, notre laboratoire a porté une partie du développement économique de ce quartier en y créant la première entreprise privée et en développant des liens avec les acteurs du quartier autour de l’emploi et l’insertion, mais aussi autour de l’alimentation, en travaillant avec les écoles ou les maisons de retraites, …

Sur le projet de tour maraîchère (voir notre fiche Déniché pour vous n°21), Baluchon Conseil a accompagné la Ville avec une assistance à maitrise d’ouvrage (AMO) pour la formalisation du modèle économique de l’exploitation de la tour maraîchère. Baluchon Restauration, dont le laboratoire se trouve à 200 mètres de la future tour, en sera l’un des premiers clients.

Sur le Lab « Sols Savoirs Saveurs » (laboratoire de l’écologie urbaine, voir notre article dédié), l’association À table citoyens ! assure une mission de coordination de cette démarche impulsée par Est Ensemble et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD).

De façon plus classique, nous travaillons en lien avec les politiques de formation et d’emploi, nous sommes notamment conventionnés par le Conseil départemental dans le cadre de l’accompagnement vers l’emploi des bénéficiaires du RSA. Nous collaborons également aux politiques de prévention des déchets ou sur la création de tiers lieux, et dans la mise en réseau qui peut être faite entre acteurs économiques. Nous sommes ainsi ambassadeurs de la marque territoriale « In Seine Saint-Denis » portée par le Conseil départemental, qui favorise les coopérations innovantes sur le territoire (voir notre entretien avec Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine Saint-Denis). De plus, parmi les projets que nous avons incubés comme Re-Belle, Paysan Urbain, ou la Maison Montreau, nous avons pu bénéficier de l’appel à projets ESS du Conseil départemental pour cofinancer des investissements ou des études d’actions qui ont débouchées sur la création de ces entreprises sociales.

Baluchon Restauration

En lien avec la Politique de la ville, il faut rappeler que nos comptoirs de restauration, soit des lieux de restauration conviviaux implantés dans des zones d’activités isolées, ont été mis en place à Romainville, Montreuil, Sarcelles, Créteil ou encore Tremblay en France, en partenariat avec ces communes et en lien avec les entreprises locales.

Ce qui est intéressant, c’est que si nous concentrons la création d’emplois et d’activités dans des territoires qui en ont besoin, notre commercialisation se fait sur l’ensemble de l’Ile-de-France. Nous allons chercher du chiffre d’affaire dans des zones très dynamiques, avec une offre traiteur qui se développe dans le quartier d’affaires de La Défense ou dans Paris. A l’échelle de l’Ile-de-France, on crée des boucles économiques qui profitent aux quartiers populaires.

Baluchon est candidate à l’appel à projets « Pionniers French Impact », qui vise à soutenir le changement d’échelle au niveau national d’entreprises qui ont déjà démontré leur impact. Quelle est votre stratégie de développement ?

Lors du lancement de l’appel à projets « Pionniers French Impact » en janvier 2018, nous étions justement arrivés au terme d’une réflexion d’un an sur le changement d’échelle de notre activité au-delà de l’Ile-de-France, que ce soit pour l’activité restauration ou pour l’accompagnement d’entreprises sociales, avec des projets déjà bien avancés comme la Cuisine commune pour laquelle nous accompagnons la Ville de Lille dans le cadre d’une AMO.

Aujourd’hui, nous avons démontré que la transition alimentaire était un levier pour développer un quartier en Politique de la ville, comme celui où est implanté Baluchon à Romainville. Nous avons la conviction que tout ce qui peut se faire autour de l’alimentation durable par des entreprises sociales peut dynamiser des quartiers populaires ou d’autres territoires marginalisés avec des solutions porteuses d’emplois peu qualifiés dans un secteur professionnel en tension.

Nous souhaitons donc mettre nos solutions à disposition d’autres territoires, en partenariat avec des entreprises sociales déjà implantées qui voudraient diversifier leurs activités ou avec des porteurs de projets qui souhaiteraient se lancer sous la bannière Baluchon. A l’horizon 2023, nous comptons nous déployer à l’échelle nationale, avec pour commencer trois nouveaux territoires d’implantation : dans le Nord, d’où je viens et où Baluchon a été incubé par Vitamine T ; à Nantes où un entrepreneur a commencé une démarche d’essaimage avec une étude action ; et à Saintes en Nouvelle Aquitaine, où nous avons eu des sollicitations.

françois dechy

Mots clés lié à cet article :

s'abonner à la lettre électronique






Et si vous souhaitez recevoir la lettre papier du RTES, merci de compléter ci-dessous votre adresse postale.



RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite