Accueil > Territoires solidaires : l’actualité des adhérents > "L’ESS et la politique de la ville se situent aux interstices des enjeux territoriaux", entretien avec Dounia Besson

"L’ESS et la politique de la ville se situent aux interstices des enjeux territoriaux", entretien avec Dounia Besson

par Céline Parat - le 8 décembre 2014
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

Suite des entretiens avec les nouveaux administrateurs du RTES, avec ce mois-ci, une rencontre avec Dounia Besson, adjointe au Maire de Lyon en charge de l’ESS et du développement durable, et nouvellement élue vice-présidente du RTES. Militante de terrain, engagée et déterminée, elle évoque son parcours et les liens entre ESS et politique de la ville.

Dounia Besson a grandi à Vaulx-en-Velin. Après une fac de droit, elle s’est rapidement investie à la fois dans le monde associatif (la Croix Rouge action mobile d’urgence notamment) et, surtout, dans son quartier. "C’est à ce moment là où j’ai découvert et appréhendé l’exclusion. Dans un quartier classé en politique de la ville. Dans un quartier où est même née la politique de la ville." Toujours avec l’envie de s’impliquer dans et pour son quartier, elle est salariée en emploi-jeune et fait rapidement le constat des difficultés de dialogue avec les 16-25 ans. "Les jeunes n’allaient pas vers les structures qui leur étaient dédiées, il fallait donc inverser les choses, et faire venir les structures à eux. Après avoir passé un concours cadre, j’ai évolué dans mon poste et suis devenue coordinatrice jeunesse. Mais je suis toujours restée attachée à mon quartier ; j’étais présente sur le terrain là où parfois les services publics n’existaient plus. Nous avons mené des projets emblématiques sur l’accompagnement à la scolarité, la citoyenneté, la santé... Des projets toujours en lien avec l’éducation populaire et les travailleurs sociaux. Je me suis toujours battue pour la mixité et l’équilibre des territoires."

"J’ai toujours été engagée d’une manière ou d’une autre tout au long de ma vie"

Et puis, Dounia Besson s’engage dans l’ESS. "J’étais déjà investie professionnellement à Vaulx-en-Velin, j’ai déménagé à Lyon et ai naturellement continué mon investissement. Gérard Collomb, président et maire du Grand Lyon, m’a proposé d’être vice-présidente de l’agglomération, en charge l’insertion, l’emploi et l’ESS. Un poste que j’ai investi avec enthousiasme et détermination." Pendant cette première mandature, Dounia Besson pose les jalons. "L’ESS était encore considérée comme relevant de l’économie de "réparation" ; l’un de premiers mes chantiers fut de l’inscrire dans le service "économie"". Généralisation des clauses d’insertion dans les marchés publics (qui représentent aujourd’hui 15% des marchés), construction de passerelles entre ESS et économie dite classique, définition d’un plan d’actions clair... Les travaux ne manquent pas. "Cela n’a pas été simple. Au début, j’ai été confrontée au scepticisme et aux ricanements. Mais je n’ai pas lâché prise. Et puis, j’ai repris mes études. J’ai fait un Master 2 en ESS pour boucler la boucle et compléter la pratique acquise. Je considérais que j’étais plus utile à l’ESS qu’en politique de la ville ; même si je reste fortement attachée à cette dernière."

"L’ESS devrait être un axe stratégique de la politique de la ville"

Car, pendant cette période, l’élue garde une mandature d’adjointe au logement et à la politique de la ville dans le 9ème arrondissement de Lyon. "Il y a des passerelles fortes entre ESS et politique de la ville. Mais la politique de la ville, si on n’a pas baigné dedans, est compliqué à appréhender. C’est une gymnastique. Pourtant, les liens entre les deux politiques sont intéressants. Comme la politique de la ville, l’ESS se situe aux interstices, ce sont des politiques où tout est lié : emploi, éducation, culture... Et comme la politique de la ville, l’ESS est extrêmement ancrée sur les territoires. Parce qu’elle est transversale et qu’elle permet une co-construction entre acteurs et collectivités, l’ESS devrait être l’un des axes stratégiques de la politique de la ville".

Aujourd’hui, Dounia Besson est adjointe au Maire de Lyon en charge de l’Économie Sociale et Solidaire et du développement durable, et porte une politique autour de 3 axes : la promotion et la valorisation de l’économie sociale et solidaire, le soutien à la création et au développement d’activités économiques et le développement de la consommation et de l’achat responsable. "Au premier trimestre 2015, la collectivité mettra en place une délibération cadre sur l’ESS, faisant suite aux jalons posés avec le Grand Lyon. Un PTCE sur l’alimentation, l’agriculture et les circuits-courts est également en émergence sur le territoire. Et la collectivité continue à travailler sur la promotion et la sensibilisation à l’ESS, le repérage des innovations sociales, pour appuyer les expérimentations, et l’affirmation du soutien aux têtes de réseaux. Nous avons également un volet éducation fort : nous soutenons la chaire ESS et construisons des formations élus et techniciens. Le label Lyon Ville Equitable et Durable, que nous avons mis en place, va bientôt compter 200 adhérents est aussi une belle réussite. Tout comme la charte des jardins partagés que nous avons signée avec les associations de jardins partagés du territoire."

"C’est à nous collectivités de nous emparer des atouts du RTES"

Début octobre, Dounia Besson a été élue vice-présidente du RTES, un réseau qu’elle fréquente depuis longtemps en journées d’échanges ou formations. "En tant qu’élu à l’ESS, on a parfois le sentiment d’être isolé. Le RTES me permet d’échanger concrètement, avec d’autres niveaux de collectivités. C’est une véritable bouffée d’oxygène. Il nous aide également à faire connaître nos actions à échelle nationale, pour donner des envies et des idées à d’autres collectivités. C’est un réseau qui a du poids, et qui peut travailler sur des chantiers stratégiques comme la loi ESS, tout en faisant des retours concrets des avancées auprès de ses adhérents. Aujourd’hui, il regroupe des collectivités aux couleurs politiques différentes : c’est un réseau représentatif. C’est à nous, collectivités, de nous emparer de ses atouts : en participant aux rencontres et formations certes, mais aussi et surtout en alimentant le réseau d’informations sur nos actions et politiques."


Téléchargez la fiche de présentation de la politique ESS de la ville de Lyon,


Réservé aux collectivités adhérentes

Vous avez mis en place une action en faveur de l’économie sociale et solidaire ? Vous souhaitez communiquer sur une politique ESS ?
N’hésitez pas à nous envoyer vos informations à : animation@rtes.fr

Documents joints

  • Fiche de présentation / Lyon (PDF - 361.4 ko)

RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite