Accueil > Le RTES > Actualités du réseau > Politique de la ville et ESS : poursuite des travaux

Politique de la ville et ESS : poursuite des travaux

par alfederici - le 6 février 2018
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article

Le RTES, avec le soutien du Commissariat Général à l’Egalité des Territoires et de l’Union Sociale pour l’Habitat, lance une nouvelle étude afin de poursuivre la démarche de capitalisation et de mise en lumière des liens existants et à développer entre l’ESS et la politique de la ville. Cette seconde étape d’exploration fait suite à la rencontre de 2015 à Plaine-Commune et à l’édition du RepèrESS « Politique de la ville & ESS - Initiatives, analyses et éclairages ». Elle est appuyée par les cabinets Pluricité et l’Autre Entreprise, et s’étendra jusqu’à 2019 et devra notamment aboutir à la publication d’un nouveau RepèrESS, enrichi des observations et des préconisations émises à partir de l’étude d’une vingtaine d’initiatives d’ESS implantées ou intervenant dans des quartiers politique de la ville.

Une nouvelle étude, pour quoi faire ?

Conscient des apports des initiatives ESS sur les territoires politique de la ville en termes d’emploi, d’activité économique et de cohésion sociale, le RTES cherche, à travers cette nouvelle étude, à accroître leur visibilité auprès des acteurs territoriaux et à promouvoir l’impact socio-économique de leurs initiatives. De manière générale il s’agit de rendre compte du rôle joué par l’ESS dans l’attractivité de ces territoires, la construction de leur identité et le renforcement de la cohésion territoriale.

Cette seconde phase de réflexion et d’analyse doit également permettre de distinguer les conditions de viabilité socioéconomique durable de projets collectifs d’utilité sociale installés dans les quartiers politique de la ville. L’objectif étant de favoriser l’émergence et la pérennisation des initiatives, voire leur essaimage.

Ces deux ambitions majeures visent à renforcer la place de l’ESS dans les quartiers prioritaires en valorisant le rôle des entrepreneurs de l’ESS, et en consolidant les modèles socioéconomiques de ces « nouveaux » acteurs économiques de droit commun, partenaires des politiques territoriales et nationales sur différents champs (développement économique, insertion, innovation…).

Prenant appui sur des initiatives concrètes, l’intérêt de cette étude sera de montrer la valeur ajoutée d’une action transversale et décloisonnée entre les différentes politiques publiques et le champ de l’ESS dans les quartiers prioritaires.

Une dynamique partenariale

La démarche du RTES est soutenue par le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET) et l’Union Sociale pour l’Habitat (USH) qui reconnaissent l’utilité sociale et économique des entreprises de l’ESS sur les territoires. Pour les collectivités territoriales engagées dans les contrats de ville et les projets de rénovation urbaine (PRU), l’enjeu est en effet de renforcer la dynamique emploi/développement économique et de garantir aux habitants des quartiers prioritaires un même niveau de qualité de service que dans les autres territoires. Les initiatives ESS, en proposant une réponse à des besoins locaux non couverts par l’économie « classique », et en créant des emplois et de la richesse à l’échelon local, se mobilisent aux côtés des pouvoirs publics en faveur des quartiers prioritaires. Une meilleure articulation ESS-politique de la ville est l’occasion de développer de nouveaux réseaux d’acteurs partenaires au service du développement économique durable des territoires.

Une étude qui s’appuie sur un panel représentatif d’initiatives ESS

Pour mener à bien cette mission, une vingtaine d’initiatives ESS volontaires sont associées. Ce panel rassemble des initiatives variées, intervenant sur plusieurs enjeux et ayant comme point commun leur articulation avec la politique de la ville.. L’analyse menée pendant deux ans sur cet échantillon représentatif permettra d’élargir le champ de connaissance des impacts et conditions de développement initiatives ESS dans les quartiers politique de la ville, et notamment de valoriser leurs retombées socio-économiques.

Afin de favoriser le partage d’expériences et l’acculturation croisée des acteurs de l’ESS et de la politique de la ville, deux séminaires d’une journée seront organisés en 2018 (à priori en septembre) et en 2019, mobilisant les initiatives et des acteurs ressources et partenaires locaux et nationaux, dont les collectivités territoriales et les bailleurs sociaux.

Quelques nouvelles d’initiatives ESS présentes dans le Repèr’ESS "Politique de la ville & ESS" et qui sont associées à la nouvelle étude :

conciergerie solidaire

- La Conciergerie Solidaire, poursuit le développement de sa double ambition, l’insertion professionnelle des publics connaissant des difficultés durables d’accès à l’emploi et le soutien des acteurs locaux de l’ESS, à travers le déploiement d’activités de conciergeries d’entreprises locales et responsables. Le projet, initié à Bordeaux, est maintenant implanté dans plusieurs villes, dont Paris, où la Conciergerie Solidaire vient d’obtenir, en décembre, le prix 2017 des Trophées de l’ESS de la Ville de Paris.

vrac

- La France s’engage a remis vendredi 15 décembre son prix aux lauréats 2017 du concours national en faveur des projets innovants et solidaires. Parmi les 12 lauréats, issus de plus de 1000 candidatures, nous retrouvons VRAC, qui favorise le développement de groupements d’achats dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville de l’agglomération lyonnaise.

Mots clés lié à cet article :

s'abonner à la lettre électronique






Et si vous souhaitez recevoir la lettre papier du RTES, merci de compléter ci-dessous votre adresse postale.



RTES
Adresse postale:
La Grappe - 75, rue Léon Gambetta 59000 LILLE
Adresse du siège social:
Hôtel de Ville - BP 667 - 59 033 Lille cedex
Tél : 03 20 97 17 97 - 06 61 17 94 90
Contact
www.rtes.fr - animation@rtes.fr
Crédits

Flux RSS NetVibes
2009 - conception : La Péniche - réalisation : insite